Les 4 piliers de notre éco-hameau…

 

Marie Coralie Catherine Jean-Marc

Prénom : Marie
Nom :
Vignaud
Âge :
52 ans
Végétarienne
Maman de deux jeunes filles 20 et 22 ans
Métier :
Thérapeute intuitive, canal de lumière, créatrice d’orgonites,  animatrice d’atelier d’art thérapie en développement personnel.

Ce que j’aime, mes centres  d’intérêts….

Ma vie est consacrée à la création et à la spiritualité, j’aime créer, qu’il s’agisse d’art thérapie, de peinture intuitive, de mandalas, de réaliser des compositions de fleurs, de fabriquer des orgonites… . J’aime tout ce qui est en connexion et en reliance avec le cœur. Cœur à cœur avec l’autre et soi. Je m’intéresse vivement à la spiritualité, au développement personnel, aux Êtres Galactiques, à ma famille stellaire, aux Êtres Éveillés (Swami…), aux rituels hindouistes, à l’évolution de la planète, aux travailleurs de lumières, aux Êtres de lumières, aux esprits de la nature, à l’écologie, au bien être, au chamanisme, à la méditation, à la lecture, à la nature…

Ce que je fais dans la vie…

Professionnellement je suis en micro-entreprise depuis 2016. Voici mon site, on ne sait jamais ( !) :

entre-coeurs-orgonites.fr

Je suis thérapeute intuitive, ma technique de soin consiste à fabriquer  des orgonites de façon artisanale et personnalisées adaptées aux besoins des personnes. Depuis le début de cette année (2022), j’ai décidé de diversifier mon travail en tant qu’animatrice d’atelier d’art thérapie pour faciliter l’émergence créatrice chez l’autre et apporter un support de connaissance de soi.

Pourquoi je fais partie du projet ?

Après 3 ans de travaux assidus, je peux enfin vivre sur place ! Je suis heureuse de continuer ce projet pour les autres habitants de l’éco-hameau et, chaque jour, de belles énergies m’animent dans ce sens. Ce projet a un but spirituel et c’est ce qui me motive vraiment. Être un pilier, concevoir un écho-hameau en couple, pouvoir aider les personnes qui sont dans la même démarche que nous, c’est grandir ensemble. J’aimerai également faire venir différents thérapeutes que je connais et qui sont dans la même démarche et proposer des ateliers d’art thérapie.

Qu’est-ce-que j’attends des futures personnes qui rentreraient dans le projet ?

 J’attends des futures personnes qu’elles soient motivées, à l’écoute, respectueuses, courageuses. Qu’elles aient une démarche spirituelle, un réel désir d’évoluer et de changer. Qu’elles correspondent à nos énergies pour mieux vivre ensemble. Qu’elles sachent vers quoi elles s’engagent en réfléchissant pleinement au pour et au contre. Qu’elles sachent ce qui les attendent, comme par exemple : des travaux difficiles, des weekends chargés, un investissement à long terme mais une belle entente avec des amis-es, des rires (créer des liens solides), de la joie, un chez soi dans lequel on a mis nos énergies, une assurance d’être à son tour aidés-es… C’est un projet de vie où j’aime partager des valeurs, de l’entraide, de l’écoute, du respect, de la spiritualité, de la méditation, du bien-être et bien plus encore.

Merci, Merci, Merci.

Prénom : Coralie
Âge : 27 ans
Métier / Ce que je fais dans la vie : assistante de gestion en alternance, étudiante en ressources humaines
Ce que j’aime : Passer du temps dans la nature, les animaux et la spiritualité, sont des choses qui m’ont toujours intéressé.
Depuis toujours j’aime passer du temps dans la nature, j’aime ce qu’elle peut m’apporter, elle m’aide à me ressourcer.

Centre d’intérêt : Cuisine (végétarienne depuis peu), méditation, yoga

Pourquoi je fais partie du projet : J’aime l’idée de faire parti d’un projet qui puisse mettre en accord mes pensées, mes paroles et mes actes, j’ai envie d’aller au bout de mes convictions (écologiques et spirituelles), agir en conséquence et d’être en phase avec les valeurs que je prône au quotidien, être actrice de ma vie et me donner les moyens de devenir ce que je veux réellement être.
Intégrer ce projet est quelque chose de difficile, qui demande de travailler sur Soi pour devenir une meilleure version de nous même.

Nos démarches : Responsable, éthique, solidaire, viser une certaine autonomie (production d’une partie de notre énergie et d’une partie de notre alimentation)

Qu’est-ce que j’attends des futures personnes qui rentreraient dans le projet : Je souhaite que les personnes qui nous rejoignent soient dans cette même démarche que nous 4, qu’elles voient ce projet de vie comme un projet qui nous permette de grandir, de devenir meilleur, pour elle-même et pour les autres.

Mot de la fin
Ce projet demande de faire des sacrifices, peu importe l’âge ou les spécificités de chacun. Vous connaissez ce proverbe qui dit « on a rien sans rien », et bien c’est exactement ça !!

Prénom : Catherine
Nom : Hoffet
Âge : 77 années où j’espère avoir emmagasiné quelques parcelles de sagesse provenant de l’expérience
Je suis mère et grand-mère avec trois fils et quatre petits-enfants
Retraitée, je me consacre à la construction du monde nouveau que nous souhaitons

Ce que j’aime :

J’aime vivre avec mes ressentis extérieurs et intérieurs, en tenir compte, bien que quelquefois j’apprécie de me focaliser sur ma respiration ou le rien, le vide, afin de faire une pause ou d’ouvrir la porte à de nouvelles réalités qui pourraient se présenter ensuite.
Ainsi avec bonheur je découvre les présences variées des êtres de la nature ou d’ailleurs (il y en a un qui vient de me rappeler son amitié en faisant chuter un couvercle dans ma cuisine comme pour confirmer mon dire !).
D’une manière générale je m’intéresse à mon cheminement et à celui des divers habitants de la planète, aux lois qui régissent l’ensemble et à comment chacun vit son parcours de vie. Entre humains cela peut déboucher sur l’éducation, bien que le terme soit trop directif à mon goût, l’enseignant aussi bien que l’enseigné étant invité à progresser…

À quoi je passe mes journées ?

Avec les circonstances de repli et d’intériorisation que la société impose depuis deux années, j’ai opté pour cesser quelques ateliers ou formations que je suivais ou menais. Et actuellement je retrouve une étude qui m’a toujours enthousiasmée, celle des mythologies nombreuses de la terre depuis son origine.  Je m’y épanouis sous des formes différentes, plus riches et plus en rapport avec la nouvelle ère que nous débutons.
J’approfondis aussi mon intérêt pour l’orientation actuelle de la science où des chercheurs expliquent le rôle de l’eau, nous invitent à bâtir de nouvelles lignes de possible ou alors proposent par exemple de nouvelles définitions à la conscience et même à l’amour etc…!
Je ne pourrai pas participer physiquement au « BTP », cependant je me reconnais dans le défi d’Entre- Cœurs d’aborder le projet à partir d’une démarche qui s’apparente à une alchimie intérieure. Je passais déjà de longs moments à animer le feu. Depuis ma rencontre avec le groupe mes heures ont largement doublé même si, paradoxalement, dans ce domaine, je ne vois pas encore explicitement ce que je construis ! Peut-être bien que le génie du lieu et du groupe, lui, le sait…
Bref, je vis et… c’est une occupation à plein temps…

Pourquoi je fais partie de l’initiative Entre-Cœurs ?

J’arrive et l’équipe est déjà solide. J’ai été comme attirée par un aimant spirituel. J’avais branché le circuit de ma voix intérieure  – avec l’âge j’ai compris qu’elle au moins ne me jouait pas des tours… J’ai entendu : « il est temps que tu quittes Toulouse », ensuite j’ai peaufiné grâce au « pendule », qui m’a indiqué « le 63 ». Et là de l’or pur ! Ce fut une évidence, grâce à Internet je me suis baignée avec délice dans le site et… le bassin !
Je précise quand même que je partage le but commun de donner tout ce que je pourrais du fin fond et du meilleur de moi-même.

Que penser des autres personnes qui entreront dans le projet ?

Je fais confiance que, vues l’appellation et la perspective spirituelle clairement énoncée, nos pouvoirs créateurs respectifs nous feront nous rencontrer pour la construction de cette belle antenne de hautes vibrations avec respect à la terre.
J’ai une grande reconnaissance pour l’accueil reçu d’Entre-Cœurs et j’exprime ma gratitude à la vie…

Prénom : Jean-Marc
Nom : Teulade
Âge : 59 ans
Végétarien
Trois filles, deux belles filles et 6 petits enfants… le temps passe !
Métier ou hobbies : enseignant en économie gestion, thérapeute énergéticien, coach,éco-constructeur (maisons passives solaires), méditant à toutes heures…

Ce que j’aime, mes centres  d’intérêt…

J’aime communiquer, échanger, aider pour me préparer au nouveau monde qui nous tend les bras… J’ai pas mal de centres d’intérêts (spiritualité, communication avec nos Maîtres, musique, frères galactiques, constructions écologiques, énergie libre, nouvelle gouvernance, nouvelle économie, éducation pour un nouveau monde…) mais j’essaie autant que possible de conjuguer une vision positive de la vie avec une envie insatiable de me retrouver dans ce qui m’anime et me fait vivre, qu’il s’agisse d’expliquer, de me faire expliquer, de créer, animer, canaliser, découvrir…

Ce que je fais dans la vie…

 Je suis avant tout un enseignant dans un lycée tertiaire à Riom près de Clermont-Ferrand. Mais mon désir, avec mes élèves ou amis-es méditants-es a toujours été de révéler le potentiel d’autrui en les accompagnant (rôle à la fois primordial, de mon point de vue, de coach et de thérapeute), dans l’Amour de Nos Maîtres (merci Baba) et frères galactiques sans jamais baisser les bras, confiant d’être guidé et soutenu quoi qu’il arrive.

Pourquoi je fais partie du projet ?

Je suis le porteur de ce projet : je l’ai fait naître, en fait, « Ils » me l’ont fait naître ! C’est une chance, une opportunité qui s’offrait dans cette vie, de le mener et d’en tracer les grandes lignes. Et malgré la fatigue et les embûches, c’est déjà la victoire et l’amour qui jalonnent notre chemin : nous sommes 4 piliers désormais et ce n’est pas fini… Je suis donc fier du travail accompli et du potentiel qui s’en dégage.

Qu’est-ce-que j’attends des futures personnes qui rentreraient dans le projet ? 

  • Qu’elles soient heureuses comme moi de participer en commun à cette aventure malgré les difficultés (rien d’anormal ; le tout étant de ne pas en rajouter…
  • Qu’elles respectent les conditions d’engagement qui ont été définies pour le bien de tous et dans l’intérêt commun,
  • Qu’elles s’engagent à apporter leur contribution, leur pierre à l’édifice en étant partie prenante et actives aux potentialités qui ne manqueront pas de faire surface car, comme chacun sait, « dès que l’élève est prêt, le Maître apparaît » !

Merci, merci, merci.